Les avocats de Shakuntala Kistnen et Koomadha Sawmynaden, surnommés les Avengers, étaient présents au siège du Bar Council hier après-midi pour faire un survol des événements faisant l’actualité ces derniers temps et des questions qui se posent sur la conduite des avocats. Une rencontre qui a eu comme modérateur Me Sanjay Bhuckory, SC. Ce dernier fait ainsi part de la « relation entre le Bar Council et les avocats de Mme Kistnen et de M. Koomadha Sawmynaden, quelque peu tendue ces derniers temps », ajoutant que la rencontre d’hier s’est passée « dans une atmosphère très cordiale ».

Me Sanjay Bhuckory soutient ainsi qu’après ces échanges, « mes confrères ont émis un communiqué conjoint dans lequel ils réitèrent, entre autres, leur adhésion aux règles de notre code de déontologie, de même qu’ils ont à coeur le droit des victimes et des suspects et ce, dans le respect des droits humains et des intérêts de la société ». Les Avengers ont effectivement donné l’assurance de leur détermination à servir les intérêts de la justice tout en adhérant au code d’éthique des avocats. « C’était une réunion cordiale, où le Bar Council a reconnu que nous menons un combat important pour la quête de la justice, que les Avengers veulent dénoncer une faillite du système et le mauvais fonctionnement des institutions », a soutenu Me Sanjeev Teeluckdharry après cette rencontre.

Me Rama Valayden, lui, a fait part d’un « accord signé pour réitérer nos engagements », le tout « pour lutter pour le respect des droits humains et pour préserver l’État de droit ». Me Valayden, qui mène ce panel d’avocats, salue également « la bonne entente » entre les Avengers et le Bar Council, et se dit « heureux » de la reconnaissance du « travail d’arrache-pied » que les hommes de loi ont fourni, que ce soit lors de l’enquête judiciaire au tribunal de Moka ou lors de la Private Prosecution contre l’ex-ministre du Commerce Yogida Sawmynaden au tribunal de Port-Louis.