« Pa’nn repet mem erer ki Wakashio ». Se rendant à Pointe-aux-Sables, où s’est échoué sur les récifs le bateau chinois, LURONGYUANYU588, l’activiste Bruneau Laurette se dit « satisfait » de la réactivité « within hours » du gouvernement face à l’échouement.

L’activiste a estimé que le gouvernement a appris de ses erreurs. « Zot inn aprann boukou depi lepizod Wakashio ». Il pense que, cette fois, le gouvernement « konpare ek Wakashio, zot pou takle problem-la kouma bizin ».

À bord du LURONGYUANYU588 se trouvent 130 tonnes de fioul et cinq tonnes de lubrifiants.