- Publicité -

MTC expulsé du Champ de Mars : « Une décision illégale », dit Mamade Khodabaccus

« La municipalité ne peut pas agir illégalement ». C’est ce qu’a dénoncé Mamade Khodabaccus, secrétaire-général du PMSD et conseiller, concernant l’annulation, par la municipalité de Port-Louis, du bail du MTC pour le Champ de Mars.

- Publicité -

« La décision aurait dû passer par un comité et cela n’a pas été le cas. Chaque décision doit être prise par un comité ou le conseil municipal. Est-ce la façon dont le conseil municipal devrait agir ? Parce que, dans ce cas, il n’y a pas besoin d’avoir un conseil municipal. Sommes-nous donc des marionnettes des ministres ? », a questionné Mamade Khodabaccus au terme de la réunion du conseil municipal ce jeudi 28 avril.

Mamade Khodabaccus a fait comprendre que les conseillers de l’opposition vont consulter leurs hommes de loi afin de contester cette décision en cour.

Le conseil municipal de Port-Louis rappelle que la première journée hippique était prévue le 23 avril 2022 et que la MTCSL a refusé d’accepter la licence d’organisateur des courses proposée par la GRA.

Ainsi, selon le conseil municipal, le MTCSL n’est pas en position légale d’organiser toute journée hippique au Champ-de-Mars, puisqu’elle n’a pas obtenu de licence de la GRA.

Pour le maire de Port-Louis, Cadersaib Hossen, ce fut un « urgent matter ».

« Nous avons le droit de prendre une décision et nous avons demandé un avis juridique. Nous avons agi par la suite avec l’appui de la majorité du conseil. Le MTC avait un deadline et ne possède toujours pas de licence. Il ne faut pas jeter ld blâme sur la municipalité ou le gouvernement », a fait ressortir Cadersaib Hossen.

Lire également :Le MTC expulsé sans préavis du Champ-de-Mars

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour