Photo d'archives

Des unités de la force policière, dont la SSU, ont été déployées au Mahebourg Waterfront depuis ce matin. L’accès est peu à peu limité aux volontaires qui s’y réunissent en vue de retirer l’huile qui s’est déversée dans les lagons du Sud-Est.

« Pour le moment, l’accès est interdit à seulement une partie du Waterfront », indique Kugan Parapen, membre de Rezistans ek Alternativ, qui ajoute que les véhicules sont d’ores et déjà prohibés.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Kugan Parapen explique que des volontaires ont campé sur place dans la soirée afin notamment de veiller sur les équipements s’y trouvant.

« A notre réveil, une vingtaine de membres de la SSU et deux jeeps de la police environ ont débarqué au Mahebourg Waterfront. Ils nous ont dit qu’à partir de ce matin, volontaria nepli gagn drwa fer. Et que l’accès au Mahebourg Waterfront était restricted aux piétons et véhicules », relate Kugan Parapen.

« Nous n’avions eu aucun communiqué en ce sens de la part des autorités, ni hier ni ce matin », ajoute-t-il.

En outre, Kugan Parapen fait part de « l’incompréhension » qui règne auprès des Mahébourgeois au vu de cette décision des autorités, « car il reste tout de même un gros travail à accomplir ».

Il déplore une nouvelle fois « le manque de communication » qui, dit-il, est « symptomatique de la façon dont les choses ont évolué depuis le début de cette épisode Wakashio. Le gouvernement a pris des décisions qui sont difficiles à comprendre ».

Pour rappel, le ministère de l’Environnement a émis un communiqué hier soutenant que « le public est prié de ne pas se rendre sur les sites touchés par la marée noire pour le moment. »

La raison évoquée : « des équipes de professionnels » et des « spécialistes » sont sur place pour procéder à un nettoyage scientifique des sites.

La fabrication de booms artisanaux a également été stoppée pour le moment.

Cette décision provoque l’incompréhension chez les volontaires, qui font part notamment des réactions tardives du gouvernement dans la gestion de l’Oil Spill provenant du MV Wakashio.

L’écumeur Waste Cleaner 83

Soulignons que l’écumeur Waste Cleaner 83 est déjà en opération dans les lagons du Sud-Est.