Sophia Leroux sera privée de ses longues mèches blondes pendant un moment. La raison : au réveil, ce vendredi 7 août, cette policière de 26 ans a décidé de faire don de ses cheveux. Et ce, pour « la bonne cause ».

Énormément affectée par le déversement de fioul dans les lagons du Sud-Est, cette habitante de Baie-du-Tombeau a « sur un coup de tête » demandé à sa mère, coiffeuse de profession, de lui couper les cheveux. Cette après-midi, elle compte les déposer dans un centre de collecte à Grand-Baie.

La jeune femme dit « assumer » sa nouvelle coupe, avant de rajouter fièrement que « c’était pour la bonne cause ».

Sophia Leroux n’est pas la seule à se prêter à la cause pour la dépollution. Plusieurs Mauriciens souhaitant contribuer au nettoyage du lagon font actuellement don de leurs cheveux.

Les cheveux peuvent absorber les produits gras, dont l’hydrocarbure. Collectés, ils seront placés dans des collants-bas pour être utilisés dans la démarche de dépollution des lagons. Une plateforme à cet effet à été mise en place.