- Publicité -

Port-Louis : marche pacifique des avocats en soutien au Président du Bar Council

Une cinquantaine d’avocats de la Mauritius Bar Association ont effectué une marche pacifique ce vendredi 13 mai à Port-Louis à la suite d’un incident impliquant le président du Bar Council, Me Yatin Varma.

- Publicité -

La marche a débuté au bureau du Bar Council aux alentours de 10h. Par la suite, les avocats ont procédé à des arrêts symboliques devant la Cour suprême, ainsi que devant le bureau du DPP.

Pour Yatin Varma, cette marche fut un évènement symbolique et historique.

« C’est la première fois que les avocats participent à une marche pacifique pour dire non dans la façon dont la police traite les avocats. Il faut ainsi préserver l’indépendance et l’intégrité de notre profession. Lorsqu’il y a un ordre de la Cour suprême, les autorités doivent suivre. Notre message est que nous n’accepterons plus que la police nous empêche de faire notre travail. Le chemin sera long, mais nous continuerons de marcher ».

Yatin Varma a aussi fait ressortir qu’il y aurait pu y avoir plus d’avocats si la police n’avait pas limité le nombre de participants à 50.

Me Rama Valayden s’est dit, pour sa part, « fière et solidaire » avec les avocats dont la profession est considéré comme noble. « Ce vendredi 13 mai restera a jamais gravé dans l’histoire de Maurice », a déclaré ce dernier.

« C’est un moment de fierté pour tous les avocats. Nous essayons pas de nous mettre au dessus de la profession d’un médecin par exemple mais le dernier rempart entre la prison, c’est l’avocat. Nous faisons ainsi appel à la police. 80% d’entre eux font leur travail bien mais une petite section prenne leur ordre des politiciens. La police doit comprendre qu’il ne doivent pas écouté le gouvernement. Attention que demain, il y a, cette fois, personne pour les défendre », a soutenu Me Akil Bissessur.

Me Reza Uteem a, quant à lui, demandé au Commissaire de Police de se ressaisir ajoutant qu’il n’est pas la pour executer les ordres dun ministre ou d’un député.

« Nous sommes la pour défendre tous les citoyens. Aujourd’hui la situation est intenable. Nous marchons pour attirer l’attention de la population. Nous demandons au CP de revoir ses troupes. Il faut un respect mutuelle. Nous ne sommes pas l’ennemi de la police », a fait comprendre Me Reza Uteem.

À noter que les membres de Linion Pep Morisien a également organisé une manifestation en face de La Flore Mauricienne ce matin pour dénoncer le non-respect des droits humains en soutien à la Mauritius Bar Association.

La marche a par la suite pris fin à la Rue la Chaussée.

 

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour