- Publicité -

Métro : infrastructure en guise d’appât au public voyageur

La phase 2B du projet Metro Express reliant Quatre-Bornes à Curepipe poursuit son cheminement. À ce jour, 80% des travaux sont déjà complétés. Et pour attirer davantage de passagers, des infrastructures seront installées sur cette partie de la ligne ferroviaire.

- Publicité -

Une visite à la jonction de Sadally, le long de la route Sivananda dans le cadre du développement de la phase 2B a été effectuée, hier, par le ministre du Transport intérieur et des Affaires étrangères, Alan Ganoo, le Private Parliamentary Secretary, Gilbert Bablee, en compagnie du Chief Executive de Metro Express Limited (MEL), Das Mootanah et des officiers d’autres organismes concernés par le projet.

En visitant les travaux, le ministre Alan Ganoo a noté qu’il faut encourager les habitants de voyager par Metro Express, et ainsi augmenter le nombre de voyageurs une fois que les trains seront opérationnels sur ce tronçon. De ce fait, il fait ressortir qu’il est important de mettre à la disposition de ces habitants des facilités telles qu’un service de navette, des abribus additionnels et assurer que les trottoirs soient en bon état.

Dans cet objectif d’offrir l’infrastructure nécessaire aux habitants, Alan Ganoo annonce  que des espaces d’attente seront aménagés aux stations de métro entre Floréal et Sadally. Ainsi, trois espaces ont été identifiés à ce jour. Abordant les travaux entre Quatre-Bornes et Vacoas, il soutient que cette ligne sera opérationnelle d’ici quelques mois.

Par ailleurs, la station de métro de Sadally sera mise en opération vers la fin de février de 2022. Il fait aussi ressortir que la ligne entre Quatre-Bornes et Curepipe sera opérationnelle vers la fin de 2022, tout comme celle de Rose-Hill à Réduit en passant par Ebène.

Lors de cette visite, le Chief Executive de MEL, a rappelé que ce projet est social aussi bien qu’innovateur. Il avance que 80% des travaux sont déjà complété entre Quatre-Bornes et Curepipe. Le PPS Gilbert Bablee espère que le projet sera opérationnel entre Curepipe à Port-Louis vers la fin de l’année prochaine.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour