- Publicité -

Suicide d’une Procurement Officer : le ministère du Commerce réagit

Le ministère du Commerce a émis un communiqué suite au suicide d’une Procurement Officer, mercredi 21 septembre.

- Publicité -

Le ministère dément que, contrairement à ce que dit l’entourage de la victime, celle-ci « n’a été appelée à traiter aucun dossier majeur et elle n’a été sujette à aucune pression au travail ».

Ci-dessous le communiqué :

Suite aux différentes allégations formulées contre le ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs suivant le décès de (d’une Procurement Officer), qui assumait les responsabilités de Acting Procurement and Supply Officer / Senior Procurement and Supply Officer au sein de l’organisme, le ministère tient à apporter les précisions suivantes pour dissiper tout malentendu et mettre un terme aux rumeurs qui circulent à la suite de cet événement tragique.

  • (La Procuement Officer) a été postée – par le ministère des Finances, de la Planification Économique et du Développement – au ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs le 6 Juin 2022, et elle a pris ses fonctions quelques jours plus tard.
  • Du 22 août au 11 septembre 2022 elle était en ‘vacation leave’ et elle a repris le travail le lundi 12 septembre 2022.
  • Du 12 septembre 2022 au 14 septembre 2022, l’officier n’a fait part d’aucun problème qu’elle rencontrerait au niveau de son travail ni au niveau relationnel avec le personnel du ministère. Il est important de souligner que (La Procuement Officer) n’a jamais évoqué un quelconque problème ni au département des ressources humaines du ministère ni à ses supérieurs hiérarchiques au ministère des Finances.
  • Depuis son arrivée au ministère du Commerce, (la victime) n’a été appelée à traiter aucun dossier majeur.
  • Il convient de faire ressortir que, contrairement aux rumeurs, elle n’a été sujette à aucune pression au travail.
  • En ce qui concerne les pressions dont (elle) aurait, selon certains, été victime de la part des auditeurs par rapport à certains dossiers, il est impératif de souligner que ces derniers sont au ministère depuis le début du mois de septembre 2022, mais ils ne l’avaient pas encore rencontrée au 14 septembre.
  • De nombreux commentaires ont aussi été faits au sujet d’une trentaine d’officiers qui ont demandé et obtenu leur transfert vers d’autres ministères. Il faut comprendre que cela fait suite au relogement du ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs de Port-Louis à Ebène en 2020.

Ce décès afflige grandement le ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs qui tient, d’ailleurs, à présenter ses sympathies à la famille (endeuillée). Le ministère est prêt à collaborer pleinement à toute enquête liée à ce drame.

A LIRE EGALEMENT : FCSOU : enquête réclamée sur le suicide d’une Procurement Officer du ministère du Commerce

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour