La tâche qui lui avait été attribuée par Me Rama Valayden était celle d’enquêter sur le meurtre de Soopramanien Kistnen.

Marcelin Humbert, tué dans un accident de la route, ce mardi 2 février à Mont-Roches, était l’un des « field workers » qui travaillait pour Me Valayden dans le but d’élucider le meurtre de l’ex-agent du MSM.

Dans une déclaration à la presse, ce matin, Me Valayden a indiqué qu’il avait attribué cette responsabilité à Marcelin Humbert, notamment parce que ce dernier “connaissait bien la région” et le mode opératoire de certains individus.

« Malheureusement, monn perdi enn dimounn tre tre fidel à mwa. Se enn dimounn ki a nimport ki moman ti kapav met so lavi en danger si ariv mwa enn zafer », déplore Rama Valayden.

A cet effet, l’avocat a expliqué que c’est Marcelin Humbert qui avait retracé la voiture rouge, soupçonnée d’avoir transporté le cadavre de Soopramanien Kistnen, retrouvé carbonisé dans un champs de canne, le 18 octobre 2020 à Telfair. Le quinquagénaire avait fourni la photo du véhicule au legal Panel représentant la veuve Kistnen.

Selon Me Valayden, Marcelin Humbert enquêtait également sur l’assassinat de Manan Fakoo, tué par balles.

« What’s next?”, s’est interrogé l’avocat, qui s’est dit profondément attristé par le décès de Marcelin Humbert.

Rama Valayden a soutenu que la victime avait agi, dimanche 31 janvier lors du meeting des Avengers à La Louise, comme membre de la sécurité. Marcelin Humbert avait en sus escorté  l’homme de loi de son domicile jusqu’à Quatre-Bornes, a relaté ce dernier.