Rameshwar Gujadhur possède une infime chance de voir le trophée de champion atterrir dans ses vitrines. Pour cela, il doit impérativement remporter la course principale de cette avant-dernière journée des courses régulières. Il présente deux candidats tout comme celui qui mène au classement des entraîneurs. Si Nottinghamshire peut être considéré comme le numéro un de l’établissement, son compagnon de box Belong To Me semble s’être refait une santé et devrait ne devrait pas être un simple figurant.
La majorité des turfistes pensent que Victory Team sera difficile à battre, d’autant qu’il a hérité du numéro un à la corde. Un bon couloir qui lui prédestine la position tête et corde, et le bout en bout peut aussi être envisagé. Force est toutefois de constater que sa tâche avait été quelque peu facilitée lors de ses deux dernières courses. Dans la première, c’est Imran Chisty qui avait été pointé du doigt pour sa tactique. Dans la seconde, même si au final la victoire était revenue à Ernie, la monte de Rye Joorawon sur Charles Lytton n’a pas été exempte de tout reproche. Ce qui vient à dire qu’en dépit du fait que Victory Team pourrait être seul à l’avant, il reste prenable. Il faudrait également tenir en ligne de compte qu’il portera cette fois 59 kg et n’est plus aussi avantagé au handicap.
C’est notre façon de voir les choses et il se peut qu’il nous donne tort. Mais sa tâche s’annonce plus compliquée. On ne dit pas que Nottinghamshire est plus rapide que lui, mais celui-ci est condamné à tenter quelque chose, surtout qu’il n’a que 55,5 kg sur le dos. Peut-il penser pouvoir remonter le meneur si jamais il lui donnait carte blanche à l’avant. Cela est possible, mais pas certain. Il ne faut pas oublier que Victory Team s’est imposé sur le kilomètre à ses débuts. Nottinghamshire a réalisé une bonne première saison et on ne peut rien lui reprocher. Sauf qu’il se retrouve au niveau de B61 après avoir dernièrement gagné en B51.
Belong To Me n’a rien réalisé de probant depuis ses débuts. Tout porte à croire qu’il a été handicapé par une gêne quelconque. Parfois ardent dans un parcours, il avait aussi tendance à verser à l’intérieur dans la ligne droite. Il revient après sept semaines. Il n’a pas été mis au repos, mais a été soigneusement entraîné. Si on se base sur ses galops et sa prestation de mardi matin, il doit être considéré. Et ce n’est pas pour rien qu’il a été confié à Sunil Bussunt, qui est un cavalier plus expérimenté que l’apprenti Jameer Allyhosain.
Que penser des entrées de Gilbert Rousset, qui se bat pour conserver son titre de champion. Argun est incontestablement le porte-drapeau. Il est toutefois désavantagé si jamais il n’y a pas de rythme dans la partie initiale. C’est un cheval qui donne toujours le meilleur de lui-même et il faudrait qu’il mette de côté sa fâcheuse tendance à verser à l’intérieur pour avoir tout de son côté.
Entree, lui, a déjà réalisé sa saison. On ne le croit pas revenu au niveau qui était le sien auparavant. Une course réduite à un sprint lui sera défavorable. C’était la surprise quand on a constaté que la monte de Psycho Syd avait été confiée à Roby Bheekary. Ce dernier vient de renouer avec le succès, mais il a lui-même fait état de son manque de fitness. Le voir engagé à ce niveau étonne. Toutefois, on pourrait dire qu’il a obtenu une monte facile dans le sens où il devra seulement se concentrer sur la phase finale car son cheval n’influencera pas le début de la course.
Après analyse, on persiste à croire que le temps est venu pour Belong To Me de briller. Reste maintenant à savoir quel sera l’état de la piste. Un terrain détrempé risque de tout chambouler.