Selon une priorité imposée par la réalité, le VIH/sida sera parmi les thèmes qui seront abordés aux Seychelles durant les JIOI. Percy Yip Tong a réuni une belle plate-forme d’artistes de la région pour en parler.
Ceux qui seront aux Seychelles profiteront de la belle scène que composeront quelques-uns des principaux artistes de l’océan Indien. Ils retrouveront ainsi OSB et Linzy Bacbotte (Maurice), Hazoulay et Social Fusion (Madagascar), Eliasse et Cheik MC (Comores), Tikok Velaye et James (La Reunion), ainsi que Patrick Victor, Elijah et Sandra Dézil (Seychelles).
Mais ce n’est pas uniquement pour l’ambiance que ces artistes seront sur la scène aux Seychelles. Choisis pour leur popularité, ces chanteurs et musiciens iront à la rencontre de l’océan Indien pour parler du VIH/sida. L’objectif est de sensibiliser la région sur les réalités imposées par l’épidémie. Il s’agira d’encourager chacun à se sentir concerné par le problème et de briser les tabous pour moins de discrimination et de préjugés.
Lutte
Il est bon de rappeler que le VIH/sida est l’un des sujets autour duquel la région a décidé de joindre ses efforts à différents niveaux. La collaboration entre professionnels de plusieurs disciplines a permis à l’océan Indien d’avancer dans la lutte et d’offrir un meilleur encadrement aux patients. L’année dernière, quelque 300 délégués de la région avaient pris part, à travers le Colloque VIH/OI aux Seychelles, à la rencontre annuelle des acteurs de la lutte.
Les titres que reprendront les artistes de la région s’accorderont donc au thème de ce projet, placé sous la supervision de Percy Yip Tong. Désigné consultant et coordonnateur de cette campagne, ce dernier a repris l’idée qu’il avait déjà utilisée pour les JIOI de Madagascar en 2007. L’initiative revient à la Commission de l’Océan Indien, qui est soutenue par la Banque Africaine de Développement.
En ce moment, les artistes retenus pour cette campagne terminent les préparatifs liés aux concerts qu’ils donneront dans le village des Jeux et lors de la cérémonie de clôture.
Par ailleurs, Percy Yip Tong voyage actuellement dans les îles pour enregistrer des chansons et des clips afin de donner une visibilité durable au projet grâce à la production d’un CD/DVD sur le VIH/sida.