JEAN-MARIE SAUZIER

Mon cher Polo,

J’aurais tant souhaité ne pas avoir à t’écrire cette troisième lettre ouverte.
Dans la première (Forum du Mauricien du 24 avril 2014), après 45 ans comme militant, j’écrivais « tu vois Polo, je me pose la question de savoir si moi, qui t’ai suivi pendant si longtemps, je te lâche, combien d’autres en feront autant ? »… Tu as eu la réponse le 11 décembre 2014… La débâcle !!! Tu n’avais rien voulu entendre, tu n’avais rien vu venir!!!

Depuis, trois ans plus tard, après examen de conscience, enquêtes auprès des militants, rapport rédigé, remèdes trouvés (et appliqués ?), etc., les choses avaient changé, et étaient supposées aller bien mieux au MMM, disais-tu. Jusqu’à l’élection partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes (N°18). Le MMM allait démontrer aux Mauriciens sa remontée et sa force d’antan. Tu avais l’air si sûr de toi. Ta candidate a récolté 14% de voix… 50 ans d’expertise de politique active pour en arriver là maintenant !!! Soit le choix de la candidate était nul, soit le MMM agonise…

Depuis, je vois beaucoup de remous, beaucoup de rumeurs et de contre-rumeurs au sein du MMM. Dans ma seconde lettre ouverte du 21 décembre 2014, j’écrivais « tu as construit le MMM et maintenant tu es en train de le détruire ». Pour détruire complètement les derniers 14% qu’il reste de ton MMM, je te garantis, contre une tablette de chocolat, qu’il ne reste que trois choses à faire :
1) Sanctionner Steven Obeegadoo, ou mieux, l’expulser.
2) Choisir Madan Dulloo comme candidat ‘militant’ (je crois rêver !) à être Premier ministre.
3) Présenter Joanna Bérenger comme une potentielle prochaine ‘leader’ du MMM.
Si le MMM fait ces trois choses, je suis certain de gagner ma tablette de chocolat. Il ne reste plus que 14% à grignoter… J’espère que tu ne choisiras aucune de ces trois options, mais vu la dégringolade de mon MMM d’antan, je mets mes conseils “on record” pour pouvoir dire « pa dir pa ti dir ».

Ma motivation pour t’écrire encore une fois ? La mémoire de tonton Philippe…
À bon entendeur, salut