Sky To Be a comparu hier une nouvelle fois devant la Cour correctionnelle de Port-Louis. Le chanteur, qui était déjà en liberté conditionnelle pour une affaire de vol de motocyclette, avait été arrêté et placé en détention provisoire depuis le 7 mars pour une nouvelle affaire de vol avec violence.

Sky To Be, de son vrai nom Jean Patrice Kevin Dina, est accusé d’avoir commis un vol dans une station-service à Roche-Bois le 2 mars. Il aurait utilisé un sabre pour menacer les employés avant de faire main basse sur une somme de Rs 20 000. Le chanteur réfute les accusations portées contre lui. Toutefois, après avoir été longuement interrogé par la police, il avait participé à une parade d’identification, où il avait été positivement identifié par un employé de la station-service.

En cour, faisant face à une accusation provisoire de « larceny masked whilst being armed with an offensive weapon », il est défendu par Mes Sanjeev Teeluckdharry, Anupam Kandhai et Anoup Goodary. Ces derniers ont demandé que le procès soit pris sur le fond dans « les plus brefs délais ». Un enquêteur, appelé à la barre lors de l’appel de l’affaire hier, a avancé que l’enquête « a été bouclée » et que le dossier sera référé au Directeur des Poursuites publiques. « Les procédures devraient être complétées d’ici un mois », dit-il. À sa sortie en cour, Sky To Be a fait comprendre qu’il sera de retour dans un mois. « Bizin respekte bann prosedir lakour kinn fer ki pou bizin atann ankor enn mwa pou mo revini e pou kone ki pou arive », a-t-il affirmé.