Le leader des mauves, Paul Bérenger, est revenu sur le renvoi du Parlement pendant trois semaines, à cause de l’exercice budgétaire prévu pour le 14 juin. « pu mwa li claire ki p sove lor motion of disallowance. Dapres la loi bizin considere li dans les 30 jours. Inn renvoi li apres budget, et pa pu etonnant ki dans budget baisse taxe surtout avec hausse diesel ek l’essence, comsa kan motion la vini li nepli pareil. tousala li honteux« , a-t-il déclaré. C’était lors de la conférence hebdomadaire du MMM ce samedi 26 mai au Hennessy Park hôtel à Ebène.

Même son de cloche concernant la « Constitution Case » déposée par le parti papillon, Resistans ek Alternativ en cour Suprême sur l’élimination de la classification communale lors des élections générales. Le gouvernement a fait renvoyer l’affaire ayant pour cause la préparation du prochain budget. Paul Bérenger condamne « les agissements de Pravind Jugnauth envers ses responsabilités ».

Autre point abordé durant cette rencontre, c’est l’affaire de la commission d’enquête sur Ameenah Gurib-Fakim, l’ex-Présidente du pays dans l’épisode de la Platinum Card. Il est catégorique, le MMM est contre cette commission d’enquête surtout contre les trois Sitting judges qui géreront cette affaire.  » Cela va a l’encontre de la séparation de pouvoir qui est à la base de notre constitution, ce n’est pas le rôle de trois Sitting Juges d’enquêter et de se prononcer,  c’est une première sans précédent », a-t-il fait ressortir avant d’ajouter « li boulversant, zis sous Pravind Jugnauth ki ena sa kalite la, mo deman avant tou a acting president re saisi li ».