Les membres du jury, les avocats de la défense et du bureau du Directeur des poursuites publiques ainsi que le juge-président Prithviraj Fekna ont effectué à la mi-journée une visite guidée de l’hôtel Legends (aujourd’hui devenu Lux* Grand-Gaube), lieu où Michaela Harte a été tuée. Les avocats de la défense ont déposé une motion en ce sens hier et la poursuite n’y a pas objecté. L’accès au public était interdit, la visite étant placée sous forte escorte policière.
Escortés par les membres de la Special Security Unit (SSU), Avinash Treebhoowoon (accusé N° 1) et Sandip Moneea (accusé N° 2) sont arrivés au Legends – rebaptisé depuis LUX* Grand-Gaube –, vers les 11 h aujourd’hui. Les deux accusés dans l’affaire du meurtre de l’Irlandaise Michaela Harte n’étaient pas revenus sur leur ancien lieu de travail depuis l’exercice de reconstitution des faits il y a plus d’un an. Le jury les a rejoints peu après sous escorte policière, suivi du juge Prithviraj Fekna, des avocats de Sandip Moneea, Mes Rama Valayden, Rouben Mooroongapillay, Neelkanth Dulloo, Siven Tirvassen et Arassen Kallee. L’homme de loi d’Avinash Treebhoowoon, Me Sanjeev Teeluckdharry, a quant à lui fait son apparition après l’arrivée des avocats du State Law Office Me Medhy Manrakhan (Principal State Counsel) et des deux State Counsels Mes Nataraj Muneesamy et Chitra Bhuruth-Servansingh.
Les deux Leading Counsels de la défense, Mes Rama Valayden et Sanjeev Teeluckdharry, ont déposé hier une joint motion pour l’organisation d’une visite guidée du Legends où Sandip Moneea travaillait comme Floor Supervisor et Avinash Treebhoowoon comme valet de chambre. La raison de cette demande, indiquent les avocats, est de donner une idée du locus, les plans donnés à la police par un employé de l’hôtel n’ayant pas été acceptés en cour. Le ministère public n’y a pas objecté et a trouvé que la visite faciliterait le travail du jury en ce qui concerne la topographie.
Le public et les journalistes n’ont pu entrer dans l’enceinte du cinq-étoiles. Des policiers postés un peu partout depuis tôt ce matin veillaient même à ce que l’accès par la plage soit restreint. Parmi les lieux visités, le bloc De Lux, où se trouvait la fameuse chambre 1025 où le corps inanimé de la jeune femme de 28 ans a été trouvé. Ont aussi été visités d’autres chambres mentionnées au cours du procès, le parcours de golf où le mari de la victime, John McAreavey, aurait pris des cours, la Marina Bay, le restaurant Le Banian, la réception, le Boat House et la cantine, entre autres. La visite a pris fin à 13 heures.
Dans l’après-midi, les hommes de loi et le juge Prithviraj Fekna auront un entretien pour décider de la marche à suivre concernant les témoins de la défense. Me Sanjeev Teeluckdharry a signifié son intention d’amener des changements à sa liste de témoins. Rappelons que la fille de Mickey Harte, manager de l’équipe de football gaélique Tyrone, a été assassinée le 10 janvier 2010 dans la chambre 1025 du Legends. Michaela Harte, enseignante, était en lune de miel à Maurice après avoir fait escale à Dubaï. Le procès des deux meurtriers présumés a débuté le 22 mai.