Les trois policiers impliqués dans l’affaire Lutchigadoo — Caporal Narrain ainsi que les deux constables Akhilesh Goomanee et François Augustin — ont été convoqués aux Casernes centrales aujourd’hui, mardi 22 mai. Aux alentours de 10h, deux d’entre eux étaient sur place. Ils ont été confrontés par les enquêteurs concernant leur implication dans cette affaire qui défraie la chronique depuis ces dernières semaines.

Cet après-midi, le Directeur des poursuites publiques devrait statuer sur leur cas. Selon les informations, les policiers devraient se rendre en cour de Curepipe au courant de la journée. Leur suspension n’est pas à écarter.

Quant à Kusraj Lutchigadoo, il devrait être de nouveau interrogé par les enquêteurs aux Casernes centrales aujourd’hui.

Notre édition du Mauricien de cet après-midi reviendra en détails sur le déroulement de cette journée et sur les actions prises par le Commissaire de police, Mario Nobin, qui se retrouve une nouvelle fois dans une situation délicate.

Rs 5 M de drogue synthétique ont été saisies chez Kusraj Lutchigadoo, 35 ans

Pour rappel, ces trois policiers affectés au Vacoas Detention Center sont suspectés d’avoir permis au présumé trafiquant de drogue Kusraj Lutchigadoo, qui est en détention provisoire, de sortir de sa cellule et de quitter le centre de détention, dans la soirée du 23 avril. De plus, ils sont soupçonnés d’avoir reçu des cadeaux, tels des boissons alcoolisées, de la part des proches de Kusraj Lutchigadoo.

Les vidéos des caméras de surveillance du centre de détention devraient être d’une grande aide dans cette enquête. Elles ont enregistré des mouvements troublants tant dans le centre lui-même que dans sa cour.

 

Ashish Dayal serait le cerveau derrière cette affaire

Cette affaire remonterait même à un autre présumé trafiquant de drogue : Ashish Dayal, le témoin clé dans le procès de Gro Derek. Il devrait également être interrogé par les enquêteurs aujourd’hui.