Le contre-interrogatoire du représentant de la Mauritius Commercial Bank (MCB), Clifford Allet, Fraud and Risk Manager, dans le cadre du  détournement de fonds du National Pension Fund (NPF), s’est poursuivi hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. Lors de la séance d’hier, Me Rashid Ahmine, Senior Assistant DPP, a confronté Clifford Allet aux mesures de contrôle interne en vigueur à la banque lorsque la fraude a éclaté au grand jour. Dans un premier temps, le témoin devait concéder que le NPF n’avait jamais donné d’instructions pour casser un dépôt de Rs 25 M. Selon le témoin, cet argent aurait été utilisé pour créditer illégalement des comptes bancaires, en forme de chèques. Ce serait Robert Lesage qui aurait donné des instructions pour opérer ce transfert. De ces indications, Me Ahmine devait ainsi questionner Clifford Allet sur les raisons pour lesquelles le système de contrôle interne n’avait pu détecter la fraude. La poursuite devait ainsi reprocher à la banque de n’avoir pas pris les mesures mentionnées par un audit interne en 2000. Clifford Allet a répondu que, dans cette période où la fraude a été commise, les diverses branches de la MCB enregistraient « environ 175 000 transactions par jour » et que, « pour vérifier chaque transaction des divers départements, cela prend du temps ». Clifford Allet devait préciser qu’à cette époque, il n’y avait pas de système informatique mais que, par la suite, les « procédures et opérations » au sein de la banque ont été revues, rendant plusieurs départements obsolètes depuis 2003.
L’audience a été ajournée au 19 juillet. Rappelons que ce procès fait suite à l’affaire du détournement de Rs 881,6 millions déposées à la MCB par le NPF. La banque est poursuivie sous les articles 3 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act, couplés de l’article 44 (2) de l’Interpretation and General Clauses Act. Me Maxime Sauzier et Me Éric Ribot défendent les intérêts de la MCB alors que la poursuite, elle, est représentée par Me Rashid Ahmine, assisté par Mes Prashant Bissoon et Yogesh Bookhun.