Le board d’appel a rendu son verdict sur les demandes de l’entraîneur Serge Henry pour que ses appels interjetés dans l’affaire Tigger puissent être entendus en dépit du fait que ses «grounds of appeal» avaient été «filed» hors les délais préscrits. Comme il fallait s’y attendre, le board placé sous la présidence de Me. P. Nanda Kistnen a trouvé que les appels avaient été soumis hors délai et ne pouvaient être entendus.
Serge Henry devra alors payer l’amende de Rs 50 000 qui lui fut imposée pour avoir enfreint le règlement 202 et présenté un cheval se trouvant sous l’influence d’une produit prohibé. Et aussi payer deux amendes de Rs 100 000 et Rs 15 000 respectivement pour s’être mal comporté à l’égard d’un officiel du Mauritius Turf Club.
Le board d’appel a ainsi trouvé que le règlement 217 (1)(b) devait être appliqué pour juger les appels de Serge Henry non recevable.
«… submitted outside delay without proper justification, contrary to the relevant Rules Of Racing, should be sanctioned otherwise too lenient approach may be detrimental to the authority of the Club which deal with racing involving public/stakeholders’ trust».
Le board d’appel a tenu à souligner que si les deux parties avaient mentionné le cas Hoolash lors de la «preliminary objection», il serait bon de faire ressortir que le MTC avait été mis au courant de la situation du conseil légal de l’appelant alors que tel n’a pas été le cas dans le cas dans la situation présente. Serge Henry n’a pas donné les instructions nécessaires à son représentant légal pour que son certificat médical parvienne au club.
Il faut rappeler que Serge Henry était soutenu par Me Gavin Glover et que le MTC était représenté par le Chief Stipe Ian Paterson.