Le ministre de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire a annoncé jeudi après-midi le lancement bientôt d’un plan de captage des pluies à l’intention des agriculteurs en vue de les aider à faire face au manque de pluies. C’était au Farmers Service Centre (FSC) de St-Pierre lors de la première distribution officielle de fertilisants aux agriculteurs sous l’Agricultural Calamity Solidarity Scheme (ACASS) suite au récent passage du cyclone Giovanna.
« Le gouvernement offrira un grant de 40% à chaque planteur qui participera à ce projet », a déclaré Satish Faugoo, en ajoutant que « nous ne pouvons contrer le changement climatique mais nous prendrons certaines mesures qui sont dans votre intérêt. » Il a cité une série de ces mesures : l’introduction du Freight Rebate Scheme (FRS) où 50% du grant vont aux exportateurs et les autres 50% aux producteurs, un grant de 10% sur les semences d’oignons et d’ail, l’installation des curing units et finalement l’Agricultural Calamity Solidarity Scheme, qui comprend une contribution gouvernementale de Rs 13 M et du Small Farmers Welfare Fund de Rs 1 M. Ce dernier projet vient combler dans un certain sens le plan d’assurance pour les planteurs qui a échoué par manque de masse critique.
M. Faugoo a déclaré aux planteurs qu’en cette période de crise économique mondiale, ce sont eux qui auraient dû contribuer aux caisses de l’État, comme le font les autres professions. « Mais le gouvernement a trouvé le moyen de vous aider en sacrifiant d’autres secteurs parce que nous savons que vous êtes en difficulté. Nous connaissons aussi votre contribution à la politique de sécurité alimentaire. C’est un sens du devoir du gouvernement envers la communauté des planteurs ». Le ministre a exhorté les planteurs à intégrer le projet ACASS, qui « reprezant ou lavenir. » Un peu plus d’une centaine des 9 000 planteurs enregistrés participent actuellement à ce projet. Le SFWF a débours environ Rs 500 000 pour cette première distribution de fertilisants.
Pour sa part, le président du SFWF a mentionné divers projets de son organisation, dont le Farmers Excellence Award Scheme, un plan de pension pour les planteurs, un Death Grant Scheme, un medical check-up et des bourses aux enfants des planteurs. « Nous allons aussi reboiser la région de Tatamaka et introduire un projet de formation de jeunes à l’agriculture », indique-t-il. Sont aussi annoncés : un festival de la pomme de terre et un plan de Maternity Grant.