Les membres et responsables de l’Amitié Malgache Mauricienne, association qui se veut une plateforme pour faciliter les relations bilatérales entre les deux îles, ont convié la presse ce matin pour en présenter les objectifs. Déjà enregistrée à Madagascar, elle reste à l’être à Maurice. Les responsables en appellent aux autorités mauriciennes pour officialiser l’association au niveau de Maurice. Ils demandent aussi que le visa pour les Malgaches soit étendu à trente jours comme c’est le cas pour les Mauriciens qui se rendent à Madagascar.
La création de cette ONG est le fruit d’une série de rencontres et d’échanges entre opérateurs, institutions et société civile des deux îles. Une telle plateforme s’avérait nécessaire, affirme Boopen Doobah, le secrétaire général, cela en vue de faciliter les relations bilatérales. « Elle vient combler une lacune dans la facilitation des échanges mutuellement bénéfiques et est très bien accueillie par toutes les parties prenantes ». Les porte-parole font ressortir que Madagascar accueille nombre d’investisseurs mauriciens alors que nombre de Malgaches contribuent dans l’économie de Maurice.
Le bureau officiel de l’association se trouve à Tamatave. À Maurice, les membres ont leur bureau à la Baden Powell House, à Port-Louis. Une réunion est prévue l’an prochain à Madagascar avec des bailleurs de fonds pour travailler sur divers projets. Entre le 25 et le 30 octobre, devrait avoir lieu une activité au Port-Louis Waterfront dans le cadre de la semaine de l’Indianocéanie. « Outre des Malgaches, nous aurons des îles et États de l’océan Indien ». En février prochain, devrait se tenir à Maurice une réunion entre les secteurs public, privé et la société civile pour discuter des secteurs d’avenir tels l’artisanat haut de gamme, le cuir et la maroquinerie et l’alimentation. « Madagascar se prépare à entrer dans les normes internationales ».
Les Malgaches qui viennent au pays pour la première fois et qui rencontrent des difficultés pourront trouver dans l’ONG une facilitatrice. Pour ceux intéressés à s’y joindre, appeler au 57509443/59798818.