L’attaquant de l’Angleterre Wayne Rooney s’est entraîné lundi avec les remplaçants à sa propre demande, a réagi la Fédération anglaise (FA) pour mettre fin aux spéculations sur sa remise en cause comme titulaire au Mondial brésilien.
Evoluant sur le côté gauche, où il n’est pas forcément le plus à l’aise, Rooney s’est montré discret lors de la défaite (2-1) de son équipe face à l’Italie dans leur premier match du groupe D, samedi à Manaus.
Il s’est entraîné avec les remplaçants depuis ce match au camp de base de l’Angleterre à Rio de Janeiro lundi faisant dire aux médias britanniques qu’il pourrait perdre sa place pour le 2e match face à l’Uruguay jeudi.
Mais dans un communiqué sur Twitter, la FA a indiqué que l’attaquant de Manchester United était simplement désireux de conserver une condition physique optimale entre les matches.
« Contrairement aux reportages, Wayne Rooney a demandé un entraînement supplémentaire et travaillé avec un groupe de joueurs élargi », a précisé la Fédération anglaise.
« A la suite d’une séance de récupération dimanche, un certain nombre de joueurs ont continué cette récupération deux jours après le match de lundi, Rooney n’était pas dans ce groupe », a ajouté la FA.
L’entraîneur anglais Gary Neville a rendu hommage à la volonté de Rooney de jouer à gauche et a déclaré que l’encadrement du sélectionneur Roy Hodgson avait été plus que satisfait de sa performance contre l’Italie.
« Wayne peut-il jouer à gauche ? Je l’ai vu évoluer à gauche dans des matches de l’Angleterre, je l’ai vu jouer aussi pour Manchester United à gauche », a confié Neville à la chaîne ITV.
« Il y a joué je ne sais pas combien de fois (sur la gauche) ces six ou sept dernières années parce que vous devez adapter différents joueurs et différents systèmes. »
« C’est un joueur d’équipe. Il se sacrifiera lui-même pour l’équipe », a conclu Neville.