Anerood Jugnauth, au No 15 ce vendredi, a enjoué les électeurs à ne pas écouter ceux qui disent de ne pas “vot blok” lors des élections générales du 7 novembre.

“Napa ekout sa bann dimounn iresponsab-la”, a-t-il lancé à Bonne-Terre.

Il a déclaré avoir “honte” des personnes qui lancent de tels appels car, selon lui, elles ne prendraient pas en compte que le gouvernement a besoin d’une majorité.

Gilbert Bablee a, lui, justifié la passation de pouvoir au poste de PM entre SAJ et Pravind Jugnauth.

“Ena dimounn inn al lakour, pe konteste”, mais les contestataires devaient se faire rabrouer par la justice, a souligné le candidat du No 15.

“Pravind Jugnauth inn vinn PM dan la legalite”, a-t-il affirmé. “Nou donn sa garson la sink banane ankor pou transform sa pei-la”.

Sur un grand écran placé à côté des orateurs étaient diffusées les vidéos de Navingate.

Mahmadally Burkutoola a critiqué Cader Sayed Hossen responsable, dit-il, de la hausse du prix du gaz ménager durant l’ère travailliste.

De son côté, Mahen Jhugroo a tiré à boulets rouges sur Navin Ramgoolam, lui demandant d’expliquer d’où proviennent ses millions de roupies retrouvées dans ses coffres-forts.

Soulignons qu’une pile de tracts sur les frasques de Navin Ramgoolam a été distribué à la fin de cette réunion.