Le Champ de Mars est en ébullition depuis que la Gambling Regulatory Authority (GRA) a émis des directives pour être mises en application immédiatement par le Mauritius Turf Club. C’est surtout la communauté des jockeys qui est montée au créneau après y avoir pris connaissance. Si on peut admettre que ces mesures peuvent dans un certain sens réduire le mouvement des manipulateurs, il n’en demeure pas moins que l’industrie, déjà bien affectée par un manque de chevaux suite à tout ce qui entoure le « keep » des chevaux, d’où un manque évident de nouvelles unités pour 2015, ne sera que davantage mise à mal par ces nouvelles décisions.
Si on regarde de plus près les décisions de la Gambling Regulatory Authority, le point 1 mérite des éclaircissements surtout si on prend en considération qu’au cas où un jockey étranger s’apprête à quitter le pays, le MTC se doit d’informer le PIO, la MRA et également le ministère du Travail, des Relations Industrielles, de l’Emploi et de la Formation. Ce qui pousse à croire que la bonne décision a été prise pour éviter qu’une cravache étrangère ne prenne l’avion en catimini et que le fait qu’il n’existe pas un traité d’extradition entre la République de Maurice et le pays d’origine du jockey concerné ne s’impose pas.
Le point 8 mérite aussi qu’on s’y attarde. Si on peut comprendre qu’on veut mettre de côté ceux qui ternissent l’image des courses par des actions qui sont à l’encontre de ce noble sport, il n’en demeure pas moins qu’on ne peut mettre sur le même pied une faute d’interférence et une sanction pour n’avoir pas monté à la satisfaction des Racing Stewards ou encore pour n’avoir pas donné toutes les chances à un cheval d’obtenir la meilleure place à l’arrivée.
Pour la GRA, il est possible d’organiser des courses à moins de 6 chevaux dans des épreuves à partir de la valeur 50 et plus. Soit,  mais est-ce que c’est dans l’intérêt du MTC d’organiser des courses de 5 chevaux ou moins?  Est-ce dans l’intérêt du Gouvernement aussi? Qu’en est-il si jamais on se retrouvait avec trois chevaux, dont deux d’un seul établissement? Pour les courses de 50+, la GRA n’impose pas de couplage de paris.