Cour suprême

Yannick Bryan Eole fait face à un procès devant les Assises aux côtés d’une passeuse malgache et quatre complices dans le cadre d’une livraison de drogue le 5 décembre 2013. Après sa comparution le 12 juin 2018, l’accusé avait pris la fuite et après un an de cavale, il a été rattrapé le 19 novembre dernier.

Il a comparu de nouveau devant le juge Benjamin Marie Joseph durant la semaine et son procès a été fixé au 7 février 2020. Dans cette affaire, la ressortissante malgache Raymonde Augustine Heriarisoa avait été interceptée lorsqu’elle a foulé le sol du pays, le 3 décembre 2013. Elle avait dans ses valises trois paires de chaussures pour femmes, qui cachaient 364,1 g d’héroïne.

Yannick Bryan Eole est, lui, poursuivi pour avoir tenté de prendre réception du colis au Plaza, à Rose-Hill, le 5 décembre 2013, alors que les enquêteurs de l’ADSU avaient effectué un exercice de livraison surveillée. Les trois autres accusés, à savoir Thierry St-Flour, Jean Alexandre Jordan Grégoire et Westley Donovan Nelson, sont, quant à eux, poursuivis pour entente délictueuse.