C’est demain que s’ouvre la nouvelle session du Parlement issu des élections du 10 décembre. A l’agenda, la prestation de serment des 69 élus, l’élection du Speaker, du Deputy Speaker, du Deputy Chairperson  of Committees  et l’examen du Additional Remuneration Bill qui donneras force de loi au paiement d’une compensation uniforme de Rs 600 pour tous les salariés à compter de fin janvier 2015.
Le poste de Speaker devrait sans surprise aller à la candidate battue de l’alliance Lepep au No 14 Maya Hanoomanjee, un pilier du clan Jugnauth, la seul d’ailleurs à n’avoir pas surfé sur la vague conquérante du “viré mam”.
C’est la première fois qu’un candidat fraîchement battu accède au poste de Speaker, ceux désignés à ce poste comme Kailash Purryag en 2010 ou Françoise Labelle, la candidate désignée faisant l’économie d’une candidature partisane dans le souci de conserver une certaine indépendance.
Quant aux fonctions de Deputy Speaker, elles devraient aller au jeune Adrien Duval brillamment élu à Curepipe Midlands. On peut s’étonner de la propulsion d’un tout nouveau député à un poste aussi sensible mais c’est la compensation obtenue par le PMSD qui n’a eu que quatre ministères alors qu’il en avait demandé six.
Le poste de Deputy Chairperson of Committees pourrait aller à un élu d’une circonscription sous-représentée en terme de ministère et de PPS dont la désignation n’a pas encore été finalisée.
Place ensuite aux débats sur The Additional Remuneration Bill que présentera le tombeur en chef de Navin Ramgoolam, Soodesh Callychurn, le nouveau ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation. C’est le leader de l’opposition par intérim Paul Bérenger qui lui donnera la réplique, Shakeel Mohamed, le leader du groupe travailliste au Parlement et ancien ministre du Travail n’étant pas au pays.
S’agissant des sitting arrangements, Sir Anerood Jugnauth retrouvera sa place à la gauche du Speaker celle qu’il a toujours occupée, qu’il soit leader de l’opposition ou Premier ministre tandis que Paul Bérenger occupera le fauteuil qui fut celui de Navin Ramgoolam jusqu’à la dissolution du 7 octobre.
Une fois cette séance bouclée, les travaux formels devraient reprendre en janvier pour quelques autres séances avant la présentation du budget 2015 prévu pour début mars.