Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a administré un camouflet de premier plan au gouverneur de la Banque de Maurice, Ramesh Basant Roi, avec son projet de remplacer les coupures bancaires par une nouvelle famille de billets de banque. C’est ce qu’il a annoncé cet après-midi à l’Assemblée nationale en réponse à deux interpellations parlementaires inscrites au nom des députés Veda Baloomoody  et Osman Mohamed. De ce fait, le projet au coût de Rs 600 millions devrait tomber à l’eau à moins que la Banque de Maurice ne se décider de s’engager dans une Collision Course avec l’hôtel du gouvernement comme il avait été le cas avec l’objection du Transfer of Assets de l’ex-Bramer Banking Corporation Ltd en début d’année.
« Pursuant to section 36 of the Bank of Mauritius Act, currency notes to be issued are determined by the Central Bank after consultation with the Minister of Finance.  I have already conveyed to the Bank of Mauritius that I do not support its proposal to issue a new family of banknotes” devait conclure le Grand Argentier en guise de douche froide aux locataires de la Bank of Mauritius Tower. Ce projet devait coûter la somme de Rs 600 millions. La décision avait été présentée au Board de direction de la Banque Centrale le 19 février dernier avec une annonce officielle intervenant  le 17 juin dernier.
L’une des principales caractéristiques de la nouvelle famille de billets de banque est que « the portraits of personalities on the existing banknotes will be replaced by illustrative elements that may include the country’s national heritage, history, culture, endemic species of the Mauritian flora and fauna and distinctive landscapes.”