L’Association Transport pou Malere (ATM) exprime son mécontentement après avoir appris que les voitures de deux chauffeurs de taxi marron seront mises sous scellés demain. « Ces deux pères de famille ont fait une demande de patente de taxi depuis longtemps ! » explique son porte-parole, le leader du Mouvement national mauricien (MNM) Serge Antoine.
L’ATM, soutient Serge Antoine, a demandé une rencontre avec le ministre des Infrastructures publiques Anil Bachoo mais qu’à « son grand étonnement », l’Assistant Permanent Secretary M. Bhunjun, l’a orienté vers la National Transport Authority (NTA). Le leader du MNM dit également avoir « téléphoné au Commissaire de Police, mais en vain ».
« Nous avons fait appel à un avocat, Prakash Bheeroo, et nous comptons rencontrer le Premier ministre Navin Ramgoolam », poursuit Serge Antoine. Et d’ajouter : « Nous voulons que le ministre Bachoo ouvre ses portes aux représentants de l’association. »
Le porte-parole de l’ATM qualifie la situation des deux chauffeurs d’« inadmissible ». Serge Antoine espère ainsi que leur cas sera entendu et qu’une solution sera trouvée dans les meilleurs délais. Autrement, précise-t-il, « ils n’auront d’autre choix que de recourir à une grève de la faim ».
L’ATM avait par ailleurs organisé une manifestation récemment pour faire entendre sa voix concernant les conditions de travail des chauffeurs de taxi marron.