Les conseils d’administration des groupes Rogers et Swan ont donné leur accord de principe à un projet de fusion de leurs activités dans les domaines de l’assurance-vie et de l’assurance générale ainsi que dans certains autres secteurs, plus précisément les services de courtage en bourse, la gestion d’actifs et de l’immobilier.
La fusion envisagée dans le domaine de l’assurance se fera à travers le regroupement, d’une part, des activités de Cim Insurance Ltd. et celles de Swan pour ce qui est de l’assurance générale et celui des opérations de Cim Life Ltd. avec celles de l’Anglo-Mauritius Assurance Society Limited concernant l’assurance-vie.
À travers ce « deal », qui est sujet à un exercice de due diligence (évaluation des actifs des deux parties) satisfaisant et à l’approbation non seulement des actionnaires mais surtout des autorités compétentes (Financial Services Commission et la Bourse de Maurice), Rogers deviendrait actionnaire du groupe Swan.
Pour ce qui est de la gestion d’actifs et les activités de stockbroking, on laisse entendre que Swan pourrait devenir actionnaire majoritaire dans la société s’occupant de ces opérations spécifiques. S’agissant de la gestion immobilière, Cim Financial Services Ltd, pourrait se voir attribuer une part majoritaire (60 %) à travers Foresite Fund Management et Foresite Ltd. De plus, on fait comprendre dans les milieux concernés que les activités de Cim Leasing ne seraient pas prises en compte dans ce projet de fusion.
Les milieux autorisés se gardent pour le moment de donner plus de détails sur le projet en question, attendant que tout l’exercice d’évaluation des bilans des deux groupes ne soit complété et que les autorités donnent leur feu vert. Mais, le conseil d’administration du groupe Swan ne manque pas de faire ressortir, dans un communiqué émis à l’attention des actionnaires et des investisseurs boursiers, que ces « proposed amalgamations will provide the Swan Group, the Rogers Group and Cim with an opportunity to strenghen and expand their business activities and at the same time safeguard the interests of their respective stakeholders ».
Les parties concernées, ajoute-t-on, vont de par cette fusion avoir « plus de muscles, de ressources et de capacités de pénétration » pour répondre à leurs ambitions tant sur le marché local que régional. Les secteurs de l’assurance et de l’immobilier, fait-on remarquer, sont très compétitifs, d’où la nécessité d’un regroupement des forces et des compétences.
L’édition 2011 des « Top 100 Companies » de Business Magazine indique que le Swan group a enregistré pour l’année se terminant en décembre 2010, un chiffre d’affaires de Rs 2,9 milliards et des profits avant impôt de Rs 203,7 millions alors que Cim Insurance et Cim Life ont terminé l’exercice 2009-2010 avec un chiffre d’affaires de Rs 940 millions et des profits avant impôt de Rs 36,2 millions.