La machine organisationnelle pour le Meeting International de Maurice, qui se tiendra les 18 et 19 avril au stade de Bambous est bien en marche. En fin de semaine, le comité d’organisation s’était réuni pour arrêter la liste des athlètes étrangers qui seront en compétition durant ces deux jours. Pour l’heure, l’Association mauricienne d’Athlétisme a enregistré des entrées pour quelque 50 athlètes venant de 14 pays, africains et européens. Parmi les pays qui ont confirmé, on retrouve l’Afrique du Sud, le Kenya, le Zimbawe, Madagascar, Namibie, France, Belgique, Algérie, Zambie et le Mozambique, entre autres.
Outre la liste des participants, le comité d’organisation a aussi arrêté le programme de ces deux jours de compétitions, où en parallèle se déroulera le Meeting d’Afrique des épreuves combinées. Si les épreuves du Meeting International seront disputées entre 16 et 18 heures. Par contre, les épreuves de décathlon et d’heptathlon seront en pleine journée et dans l’après-midi. «Pour l’heure, la mise en place se déroule comme prévue et nous nous attendons à un Meeting fort intéressant dans le sens où tout ce beau monde se rendra à La Réunion pour le Meeting du 20», explique à Week-End Vivian Gungaram.
Mais pour les athlètes Mauriciens, ce double rendez-vous (Maurice et Réunion)revêt aussi une double importance. Notamment en ce qui concerne les minimas pour les Jeux de la Francophonie qui se tiendront en septembre à Nice et les temps imposés pour le renouvellement ou la confirmation des bourses de haut niveau.