À l’occasion du World Habitat Day des Nations unies, le Port Louis Hub, en partenariat avec UN Habitat, a organisé lundi un café-débat sur le thème « The Revival of Port Louis ». L’événement s’est tenu au Café du Vieux Conseil et a réuni pendant 3 heures un panel varié incluant des responsables associatifs, des professionnels du bâtiment et de la planification urbaine ainsi que des jeunes étudiants mauriciens.
Le Port Louis Hub fait partie de la Global Shapers Community, un réseau de plateformes développées et menées par des jeunes actifs de 18 à 33 ans, déterminés à engager tous les niveaux de la société dans la recherche de solutions viables et pérennes pour faire face aux grands enjeux actuels. Après une brève introduction de Yovan Jankee du Port-Louis Hub, Maity Chagny, représentante de UN Habitat à Maurice, a rappelé l’objectif du World Habitat Day et a ouvert le débat. Les participants parmi lesquels Tony Lee Luen Len du Green Building Council of Mauritius et Thierry Le Breton d’Utopies, ont échangé à profusion sur les enjeux auxquels fait face la capitale et les solutions possibles aux problèmes identifiés.
Parmi les thématiques abordées, l’importance de transformer Port-Louis en un espace intégrant pleinement activités professionnelles, vie familiale et loisirs ainsi que le maintien de l’identité historique et culturelle propres à la capitale ont été particulièrement soulignés. L’architecte de renom Gaëtan Siew a évoqué plusieurs solutions dont la généralisation du télétravail et la mise en place d’incitations économiques pour encourager les jeunes Mauriciens à s’installer à Port-Louis.
Le café-débat a permis un échange cordial et animé de points de vue qui a abouti à deux idées de projets concrets pour régénérer le tissu urbain de la capitale.
La prochaine étape consistera à détailler ces deux projets avant leur présentation aux diverses parties prenantes en vue de créer une véritable mobilisation autour de cet effort de renouveau de la capitale mauricienne.