La directrice de communication du PMSD, Aurore Perraud, s’est demandé ce matin « à qui profiterait le départ du PMSD du gouvernement », en réponse à une question de la presse sur les propos du Premier ministre, Navin Ramgoolam, par rapport au terme « béquille », utilisé par ce dernier récemment. Elle dit que son parti ne se sent pas visé par ce terme, « parce que nous sommes au gouvernement de plein droit, par la volonté du peuple, et que nous contribuons énormément à la réalisation des objectifs du gouvernement ».  
Selon Mme Perraud, certaines personnes veulent pousser le PMSD à la porte de sortie. « Mais nous, nous avons un contrat avec le peuple. Nous ne sommes pas en négociation pour une alliance. Nous avons un mandat à terminer. Après, on verra », a-t-elle répondu.
Lors de sa conférence de presse, la directrice de la communication du PMSD a d’emblée déclaré que la visite du leader des bleus, Xavier-Luc Duval, au Ghana, à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires, a été un « franc succès », précisant qu’elle aura des « retombées positives » pour le pays. « Sa dimoune ki fin dir fin al kas poz la, ti bizin dir kas pake », a-t-elle dit, avant de rappeler les détails de cette mission. « M. Duval n’a surtout pas chômé au Ghana, où il a répondu à une invitation d’Etat. Beaucoup d’objectifs ont été largement atteints dans les différents secteurs de l’économie des deux pays », a-t-elle fait ressortir.
Mme Perraud a poursuivi en répondant aux critiques concernant la politique africaine de Maurice. « Des gens nous critiquent parce qu’ils n’ont pas pu faire mieux. Notre politique africaine marche très bien », a-t-elle fait ressortir, avant de rappeler « les nombreux awards obtenus par le vice-Premier ministre et ministre des Finances au niveau africain ». Au Ghana, a-t-elle également rappelé, il a été décoré « comme un chef de tribu, ce qui est un grand honneur pour le pays ».
Mme Perraud a également parlé du Youth Empowerment Programme (YEP) qui, selon elle, « est une grande première dans l’histoire du pays et a été un grand succès, avec plus de 4 500 jeunes placés dans des entreprises ». Elle affirme que « les propos du Junior Minister qu’est Shakeel Mohamed contre le YEP représentent une attaque contre le Premier ministre en personne », avant de poursuivre : « M. Mohamed critique le YEP, qui tombe sous le ministère des Finances et qui est une mesure budgétaire valant Rs 330 M approuvée par le Conseil des ministres et le Parlement. C’est grave. Il est en train de bafouer la solidarité et la responsabilité collective en agissant ainsi et en s’attaquant à l’autorité du PM », a-t-elle déclaré. Elle ajoute : « Sa proze la pe fer ban zalou. »
Selon elle, le chomâge est un « réel problème » pour le pays. « C’est la raison pour laquelle le PMSD oeuvre pour aider les jeunes à trouver un emploi. » Et d’estimer qu’il faut revoir le système de l’emploi, « parski nek pe stamp kart, san zame kone kot ena travay ».
Par ailleurs, Mme Perraud a annoncé la relance des activités de l’aile jeune de son parti avec Nisar Dowlut comme président. Chaque circonscription aura ainsi sa cellule du PMSD, avec un jeune à sa tête. Au total, ce sont 400 jeunes qui seront recrutés à Maurice et à Rodrigues.