Les candidats de L’Alliance Morisien ont été offi ciellement présentés au Sun Trust vendredi

Le Premier ministre et leader de l’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth, a officialisé vendredi au Sun Trust la liste des 60 candidats désignés pour les élections générales 2019, mais ne s’est pas aventuré à dévoiler le programme électoral de son équipe. Il a indiqué que le dévoilement de son manifeste électoral se fera ultérieurement. Les journalistes ont tout simplement été conviés à prendre connaissance de la liste arrêtée pour le Nomination Day fixé à mardi prochain.

Pravind Jugnauth et son allié, le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, avaient à leurs côtés leurs nouveaux partenaires, notamment Alan Ganoo et Steven Obeegadoo, et les ministres sortants Leela Devi Dookun-Luchoomun et Anwar Husnoo qui a visiblement été mis en avant aux dépens de la vice-Première ministre sortante, Fazila Jeewa-Daureeawoo. Parmi les soixante candidats présentés, figurent douze femmes réparties dans les vingt circonscriptions du pays.

Lors de son intervention Pravind Jugnauth a déclaré que cet exercice marque une autre étape en relation aux prochaines élections générales. « Nou finn tenir a seki ena enn bon doz dexperians, de bann zenes e bann madam, bref tou seki reprezant nou nasion arkansiel », a laissé entendre le leader de l’Alliance morisien. Selon lui, les candidats choisis partagent la même philosophie et les mêmes valeurs que lui afin que « ansam nou travay dan lintere nou pei, pou lepep ansam avek lepep ». Il a laissé entendre que les candidats sont déjà sur le terrain et sont bien accueillis par la population.

« Mo bien kontan ki ziska ler tou pe pass dan lord ek disiplinn e mo espere ki li pass koumsa ziska lafin eleksyon », a-t-il ajouté. Il a dit n’avoir aucun doute que la population saura faire le bon choix et renouvellera la confiance placée en lui et en l’équipe qu’il a composée pour continuer le travail déjà entamé. « Nou form en sel lekip, na pena diferans ek bann kamarad. Nou finn travay onivo MSM-ML dan enn fason exampler. E nou finn dan lalyans morisien gagn bann kamarad ki finn zwen nou e mo pena dout nou pe al ver enn gran viktwar », a conclu Pravind Jugnauth qui n’a pas voulu répondre aux journalistes, disant préférer s’attarder sur d’autres points ultérieurement.

Quant au leader du ML, Ivan Collendavelloo, il a laissé entendre que les candidats représentent la nation mauricienne. « Nou pe akey bann zen, bann fam, pa ase ankor. Bizin fer zefor e li regretab ki lopozision pa finn vot lalwa lor reform elektoral ki ti pou permet ena plis madam prosin Parlman », a soutenu le numéro deux du gouvernement sortant.

Selon le leader du ML, il n’y a pas eu de négociations mais de discussions politiques pour conclure cette alliance. Il a dit noter le nombre d’anciens membres du MMM qui se retrouvent dans la famille militante. « Mo salie zot. Azordi nou retrouv nou du bon kote de leta. Nou pou dan gouvernma e nou pou ena enn gran rol pou zwe », a-t-il laissé entendre.