Aujourd’hui à 17h, les finales des championnats d’Afrique U15 du tournoi individuel voient la participation de quatre badistes mauriciens. Ils s’alignent en simple hommes, double hommes et double dames.
Le capitaine de l’équipe locale, Jasmit Bhagirutty, affrontait en demi-finale l’Algérien Abidi Ali. Malgré une douleur au bras droit survenue au deuxième set, Bhagirutty a battu son adversaire sur le score de 2-0 (21-15, 21-15). « À force d’attaquer sans même regarder les coins de l’adversaire, je n’ai pas su gérer mes efforts. J’ai senti une douleur à mon bras droit et je ne pouvais plus jouer aussi facilement. Donc, j’ai préféré jouer en finesse afin d’assurer la victoire », souligne-t-il.
Quant à son adversaire en finale, l’Ougandais Emuddu Expedito, il a facilement gagné contre le Sud-Africain Van Der Walt Marnus 2-0 (21-15, 21-15). « Je suis concentré en vue de ma finale. Même si je n’ai pas vraiment analysé le jeu de mon adversaire, car chacun à un style différent, je sais que ce sera un match très difficile. Si j’arrive à faire moins d’erreurs, je pense pouvoir remporter la finale », nous a déclaré Expedito. À savoir que celui-ci fait partie de la MK Badminton Academy en Ouganda et a déjà atteint les demi-finales des championnats du monde U12.
Le duo mauricien Jasmit Bhagirutty-Jason François croisera le fer avec la solide équipe ougandaise. Leurs adversaires, qui paraissent sur le papier les favoris en vue de cette finale, ont surclassé les Sud-Africains en demi-finale en s’imposant 2-0 (21-7, 21-12). La paire mauricienne est quant à elle venue à bout des Égyptiens 2-1 (21-16, 9-21, 21-15).
En double dames, Vilina Appiah et Kristisha Mungrah se sont imposées face à l’Algérie 2-0 (21-16, 21-18). Dans le tournoi par équipe, les Mauriciennes avaient été battues par cette même paire algérienne. « Pour nous le match était comme une revanche. On ne voulait pas revivre la même déception que lors des matchs par équipe. Cette fois on a changé de stratégie. Au lieu de jouer sur la plus faible des deux, on a opté pour un jeu plus direct et au final ça a payé », déclare Vilina Appiah. Elles affronteront en finale la paire sud-africaine De Beer Megan-Snyman Surika, qui s’est imposée 2-0 (21-13, 24-22) en demi-finale face aux Égyptiennes Ahmed Nour et Basem Malak.