Après le Mall of Mauritius et l’hôtel Voilà, une nouvelle phase de développements a été enclenchée à Bagatelle. Celle-ci comprend un espace de bureaux, un autre commercial – dédié aux entreprises –, un développement résidentiel, un agrandissement du centre commercial existant, qui accueillera une Deco City, ainsi que la mise en place d’une Motor City. Ces projets, incluant les infrastructures appropriées, nécessiteront un investissement d’environ Rs 1,3 milliard.
La situation économique difficile ne décourage pas ENL Property dans son objectif de faire de Bagatelle une ville intégrée. « Lorsque nous avons lancé le projet Mall of Mauritius en 2008, nous étions déjà en période de crise. Aujourd’hui, le complexe commercial est un succès. Tous les espaces sont pris et nous recevons toujours de nouvelles demandes. Nous sommes donc confiants pour les nouveaux projets », dit Frédéric Tyack, Executive Director d’ENL Property.
Toutefois, ce dernier précise que ceux-ci seront concrétisés uniquement si les objectifs de préventes sont atteints. Ainsi, pour l’espace commercial dédié aux entreprises – et situé de l’autre côté de l’autoroute –, les développements débuteront uniquement après la vente de dix lots de terrain, au coût de Rs 20 millions l’arpent. En tout, cela représente 20 lots de 50 perches à un arpent. « À ce jour, nous avons deux lots vendus et il y a cinq à six intéressés. Cela nous rapproche déjà de dix. »
Frédéric Tyack précise qu’il n’est pas question de construire des usines à cet endroit, mais simplement de permettre aux entreprises de s’y implémenter, pour regrouper leurs différents services par exemple. Elles devront respecter un cahier des charges, selon lequel les bâtiments ne devront pas avoir plus de dix mètres de haut et ne pas occuper plus de 40% de la superficie du terrain, et ce afin de prévoir des aires de stationnement. « Nous ne voulons pas de constructions en hauteur. Nous voulons respecter le cachet mauricien déjà en place et, en même temps, offrir un environnement agréable. Nous ne voulons pas non plus voir des voitures garées tout le long de la route comme ailleurs. Chaque entreprise devra aménager son propre espace parking. »