Le Cercle de Joachim a pris seul les commandes de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) à l’issue de la rencontre qui le mettait aux prises avec l’AS Rivière-du-Rempart, hier, dans le cadre du match en retard de la 31e journée. Une victoire 2-1 pour les protégés de Joe Tshupula, qui se retrouvent désormais avec 65 points, soit cinq unités de mieux que l’ASPL 2000, tenue en échec par le CSSC dimanche dernier.
Le stade George V, qui accueillait la rencontre en retard, a vu le Cercle de Joachim mener puis être repris, avant d’enfoncer définitivement le clou pour l’AS Rivière-du-Rempart. Ainsi, les Curepipiens ont vite pris l’avantage, lorsqu’Issa Nazarally exploitait parfaitement un centre d’Abraham Odame (1-0, 7e).
Mais Rivière-du-Rempart, de l’aveu même de Joe Tshupula, est une « équipe difficile à manier », et le prouve. Son buteur maison, Sewram Gobin, se signale à la 51e minute pour remettre les deux équipes à niveau. Il devient du même coup le seul leader au classement avec 19 buts.
Tout était donc à refaire pour Joachim. « Nous étions devant, ils reviennent à 1-1. Mais nous n’avons pas paniqué ». Le réalisme curepipien se fait sentir, puisqu’à peine sept minutes après l’égalisation, Christopher L’Enclume envoyait le cuir au fond des filets sur un coup franc qui trompait Nicolas Doro.
« Nous étions sur une série de trois matches nuls. Cette victoire nous permet de garder le bon cap pour la suite », explique l’entraîneur du Cercle de Joachim. Pourtant, cette avance de cinq points au classement n’est pas pour enlever la pression, même si les joueurs peuvent évoluer plus décontractés.
« Ces points d’avance veulent dire que nous sommes la seule équipe à avoir les cartes en main. Mathématiquement, rien n’est joué. Mais nous sommes sur la bonne voie », analyse-t-il. « Mais on sait aussi que nos prochains adversaires vont pas être faciles », avoue-t-il
La prochaine journée verra le Cercle de Joachim affronter les courageux joueurs de La Cure Sylvester.