L’organisation a réussi le pari de faire venir la star française de la NBA Boris Diaw, qui évolue sous les couleurs des Utah Jazz. Ce dernier, qui a foulé le sol mauricien lundi, a déjà fait connaissance avec le lagon. Revenant sur l’invitation qui lui a été lancée par le DTN de la FMBB, le capitaine de l’équipe de France a parlé de son parcours, ainsi que de sa vision de cette CAN U16. « Cela fait quelques années déjà que je connais Jean-Paul Rebatet. Quand il m’a proposé de devenir le parrain des championnats d’Afrique U16, j’ai tout de suite accepté. »
Derrière sa venue ici, deux raisons. La première, pour découvrir Maurice. « J’y suis déjà venu il y a quelques années. Mais je ne suis resté que deux jours. J’ai été en transit pour l’île de la Réunion et je n’ai pas pu séjourner plus longtemps. » Ensuite, l’autre, plus en phase avec le basket-ball, qui veut qu’il apporte son soutien aux jeunes. « C’est avec les jeunes que les choses commencent. C’est à cet âge que commencent les histoires. » D’ailleurs, c’est au sein des équipes nationales jeunes qu’il a fait ses gammes et découvert sa vocation. « C’est ce qui m’a donné envie de faire du basket-ball. En comptant bien, je dois être en équipe nationale depuis au moins 20 ans. »
On ne présente plus Boris Diaw. Né le 16 avril 1982, il obtient, au cours de la saison 2005-06, le titre de NBA Most Improved Player, avant de remporter en 2013-14 les finales NBA avec les San Antonio Spurs. Culminant à 2,03m, il porte aussi la double nationalité. Il est en effet Français et Sénégalais. Sur le plan statistique, il compte 218 sélections en équipe de France, avec un total de 1695 points au compteur. Avec les Bleus il possède à son palmarès un titre de champion d’Europe juniors, remporté en 2000 aux côtés de Tony Parker. Depuis juillet 2006, il est le capitaine de l’équipe de France, avec qui il a remporté en 2013 la distinction suprême en Europe.
Son palmarès, aussi bien que son aura, feront certainement naître des vocations au cours de la CAN U16.