Depuis quelque temps, la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) tourne au ralenti. Les six membres restants ont donc décidé de changer cela. Ils ont chargé Hedley Rotasse, ancien président de la FMBB, de réécrire ces lois afin de relancer la discipline.
Les nouvelles lois se serviront de la Sports Act pour exister, explique Hedley Rotasse, « mais allons aussi les remettre au diapason des lois de Maurice afin d’éviter tout dérapage à l’avenir. » Ce qui, dans la pratique, reviendrait à réécrire les lois, avec en filigrane la Sport Act. « C’est le but. Je pense que quand les nouvelles lois seront là, les précédents soucis vont disparaître. »
Donc, après la mise à jour des règlements, il a fallu passer par la case validation. Un exercice périlleux à prmière vue. « Ces nouvelles lois seront la bible du basket-ball local. Tous les clubs auront une copie des nouveaux règlements et devront s’en servir pour éviter tout litige. »
Mais l’exercice, qu’on pensait périlleux, se passe mieux que prévu : les quelques représentants des clubs, réunis dimanche au siège de la FMBB à Phoenix, accueillent la démarche plus facilement. « Il y a eu quelques discussions, mais tout le monde a échangé ses idées dans un esprit de partage et de franchise. »
Un point que confirme James Lee Fye, membre de la FMBB, présent dimanche. « Ce que je retiens de cette journée, c’est que tout le monde a laissé de côté les critiques bêtes et est venu de l’avant avec des idées constructives. »
Résultat : un « consensus » est trouvé, selon James Lee Fye, et les nouveaux règlements devraient être prêts d’ici à quelques jours. « Selon les prévisions, on devrait prendre connaissance de nouveaux règlements mercredi (aujourd’hui) », indique encore James Lee Fye.
Désiré Numa, coach des Roche-Bois Warriors, est lui aussi d’avis que les choses devraient bouger avec ces nouveaux règlements. « Il n’y a pas de grands changements, mais juste ce qu’il faut pour qu’il n’y ait pas de problèmes à l’avenir. »
Maintenant, les prochaines rencontres seront cruciales puisque les élections de la FMBB dépendront de l’approbation ou du rejet de ces règlements. « Ce que nous avons voulu faire, c’est préparer le terrain pour que le nouveau bureau puisse travailler plus facilement. »
D’un autre côté, le choix de Hedley Rotasse s’est posé comme une évidence. « Hedley Rotasse est la personne la mieux indiquée pour cet exercice. Son passé de joueur et de dirigeant lui ont permis de voir les choses d’un oeil tout à fait différent », affirme James Lee Fye.
Les by-laws devraient sans doute être validés dès aujourd’hui, puis envoyés au Registrar of Associations afin d’être approuvés. Ce n’est qu’à ce moment que les choses pourront bouger pour le basket-ball mauricien.