Que ce soit sur une pelouse ou sur le sable l’équipe de PAD &Co garde la même constance. C’est-à-dire la victoire au bout de l’effort. Ce qui s’est passé hier sur le terrain de sable de Mont Choisy dans le cadre d’un festival de Beach Soccer organisé par la Fédération mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC). En effet, l’équipe de Terre Rouge sous la houlette de Manoj Gunputh, a disposé en finale de l’équipe de Transinvest sur le score de 2 buts à 1 après les tirs aux buts. Il fau diret que  les «jaune et bleu» sont non seulement les joueurs en forme du sport corporatif, mais ils ont aussi Dame chance à leurs côtés.
Cette finale contre Transinvest n’était pas gagnée d’avance. Du reste, le score de parité (0-0)à l’issue du temps règlementaire était une indication que les joueurs de Transinvest voulaient jouer crânement leur chance dans cette finale. Mais c’était mal connaître les Fabrice Agathe, Kevin Jean-Louis, Stéphan Arthee, Deepak Masawa, Westley Agathe ou encore David Julie. Dans l’épreuve des tirs aux buts, les joueurs de PAD &Co se sont montrés plus solides moralement et le but de Stephan Arthee a cloué au pilori Transinvest.
Mais il faut dire que les joueurs de PAD & Co étaient dans une forme olympique hier en dépit d’une absence de compétition de beach depuis belle lurette. Dans la poule D face à Velogic et Waste Water Management (WWM), la formation de Terre-Rouge n’a pas fait dans la dentelle. Le premier nommé a été battu par 7 buts à 0, alors que l’équipe du WWM a montré un peu plus de résistance, mais a finalement cédé sur le score de 2 buts à 0. En quarts de finale Innodis n’avait pas les moyens pour discuter une place en demi-finale contre PAD &Co. Puisque le score finale fut très lourd à savoir 6-1. Par contre, la formation de Mauritius Post a été fidèle à son habitude en montrant une solide résistance contre PAD & Co. Mais comme toujours, ce sont les «bleu et jaune» qui ont courbé l’échine par une défaite de 4-2.
Rappelons que ce festival de la FMSC avait réuni 13 formations.