source : internet

Aucun député d’opposition n’a été élu au Parlement du Bélarus, selon les résultats publiés lundi, un tour de vis supplémentaire au moment où le président Alexandre Loukachenko affichait pourtant des velléités de rapprochement avec l’Union européenne.

Dès dimanche, l’opposition, qui comptait deux élus lors de la précédente assemblée des représentants, a dénoncé des fraudes massives, alors que les principaux leaders contestataires et les deux élus sortants ont été exclus du scrutin.

La commission électorale du Bélarus a publié la liste des députés élus aux élections de dimanche et cette fois-ci, toutes les personnalités sont favorables au pou- voir, issues d’administrations, partis et organisations le soutenant.

Parmi ceux-ci, l’ambassadeur du Bélarus en Turquie, un ex-ministre de l’Information, un haut responsable de la présidence, un vice-ministre de la Défense ou encore un ancien porte-parole de la diplomatie, détaille l’agence russe Ria Novosti. On y compte aussi Miss Bélarus 2018, Maria Vassilevitch.