La nouvelle grille d’allocation financière destinée au sportifs de haut niveau pour la période juillet-septembre 2014 a été récemment approuvée par les instances sportives concernées. C’est ainsi qu’ils sont au nombre de 72 sportifs, soit 50 masculins et 22 féminins à y figurer provenant de onze disciplines. Outre le fait que certains sportifs ont vu leur cachet augmenter, on peut retenir que seuls la boxe et le kickboxing se démarquent toujours des autres avec une présence dans la catégorie mondiale.
Le boxeur Richarno Colin ainsi que les tireurs Fabrice Bauluck et Veejaye (James) Agathe sont les mieux cotés percevant Rs 25 200 chacun. Derrière eux, deux autres tireurs, Facson Perrin et Burtlan Simiss sont les mieux placés dans la grille intercontinentale se situant à la limite même de l’allocation mamimale de Rs 15 750.
On note également une hausse de l’allocation octroyée aux haltérophiles Shalinee Valaydon et Roilya Ranaivosoa qui passe à Rs 12 600, soit le  cachet minimal réservé à cette catégorie à laquelle appartiennent également les athlètes Guillaume Thierry, Jesika Rosun et Jonathan Permal.
Dans la catégorie continentale, Jérôme Caprice (athlétisme) maintient sa place, tout comme John Colin (boxe), Aurélie Halbwachs, Yannick Lincoln (cyclisme), Christiane Legentil (judo) et la triathlète Fabienne St Louis. Mais si le pongiste Akhilen Yogarajah ainsi que les haltérophiles Jonathan Coret, Emmanuelle Lent et Cédric Coret, accèdent à une allocation minimale de Rs 6 300 chacun, par contre, les badistes Kate Foo Kune, Julien Paul et Yeldy Louison sont en hausse puisqu’ils percoivent la somme miximale de Rs 9 450.
Enfin dans le niveau régional, Jean-Yan Degrâce devient le 13e athlète à rejoindre la liste des béficiaires de Rs 4 725. Idem pour la badiste Aurélie Allet, le boxeur Kennedy St Pierre, médaillé d’argent des récents Jeux du Commonwealth à Glasgow en 81 kg et l’haltérophile Ivan Pierrot. Dans cette même catégorie, les pongistes Brian Chan Yook Fo, Allan Arnachellum et Déborah Wong bénéficient désormais d’une allocation de Rs 3 500.
On notera par ailleurs que les athlètes Elodie Pierre-Louis, Jonathan Bardotier (sprint) et Karina Jolicoeur (saut) ont été retranchés de la grille de haut niveau, leurs noms n’ayant pas été recommandés par l’Association mauricienne d’athlétisme pour cause d’irrégularité aux entraînements.