Dans la dernière ligne droite de leur préparation en vue des 9es Jeux des îles, les boxeurs mauriciens bénéficient depuis lundi dernier de l’apport de sparring-partners sri-lankais. Une première pour le noble art mauricien. Les deux séances d’entraînement quotidiennes culmineront avec deux confrontations prévues vendredi à partir de 16h30 et dimanche à partir de 14h au Centre de boxe à Vacoas.
Dans un premier temps, l’Association mauricienne de boxe (AMB) avait porté son choix sur des équipes africaines, notamment la Zambie, l’Afrique du Sud, le Kenya et l’Angola. Toutefois, toutes les démarches sont demeurées infructueuses. Au bout du compte, seule la fédération sri-lankaise a répondu favorablement.
La délégation comprend huit pugilistes qui sont Pallcha Mutturattwelligge (catégorie -49 kg), Elegedara Bulugaha (-52 kg), Gayan Naiduralage (-56 kg), Nisshanka Bamunu (-60 kg), Niel Hettiarchchilage (-64 kg), Gedara Ruwangala (-69 kg), Ruwan Nawarathna (-75 kg) et Ajith Gallage (-81 kg). Cette délégation est placée sous la direction du tandem Thissera Koralage et Joe Geralded Clough.
Nul doute que les boxeurs mauriciens pourront croiser les gants avec des sparring-partners de niveau appréciable, la boxe sri-lankaise ayant évolué positivement ces dernières années, à l’image de la médaille d’or décrochée par Manju Wanniararchchi lors des Jeux du Commonwealth tenus en 2010 en Inde et de la médaille de bronze obtenue par Shirolima Weeraratne au cours des championnats d’Asie de 2002.
Du côté mauricien, avec l’apport de l’entraîneur cubain Roberto Ibanez, ce sera ainsi l’occasion d’une dernière évaluation avant que la sélection ne soit finalisée au début de la semaine prochaine. La seule incertitude demeure la participation de Kennedy St Pierre, qui devra obtenir le feu vert de l’AIBA Professionnal Boxing et qui sera en action à la mi-juillet face à l’Irlandais Joe Ward en Hongrie.