La Bramer Banking Corporation Ltd (Bramer Bank) a enregistré en 2013 des profits après-impôt de Rs 90,9 millions. L’année dernière a aussi été marquée par une progression de 39,6 % de son bilan qui est passé de Rs 10,9 milliards en décembre 2012 à Rs 15,2 milliards en décembre 2013.
Les résultats de la banque, qui ont été communiqués à la Bourse en ce début de semaine, indiquent que les bénéfices avant impôt se sont élevés à Rs 94,5 millions en 2013. L’exercice financier écoulé a couvert douze mois contrairement à celui de 2012 qui ne concernait que huit mois d’opération et qui avait vu la banque dégager des profits nets de Rs 16,5 millions.
La Bramer Bank a dégagé des revenus d’intérêts nets de Rs 475,6 millions en 2013 alors que le montant sous forme de frais et commissions a atteint Rs 53,6 millions. Les revenus opérationnels ont été de l’ordre de Rs 585,2 millions. Le bilan montre également que la valeur des dépôts se chiffrait à Rs 11,9 milliards à fin décembre 2013 contre Rs 8,5 milliards à la même période de 2012. Les prêts et autres crédits accordés aux clients ont également fait un bond conséquent, passant de Rs 6,2 milliards à Rs 8,6 milliards.
« The bank in 2013 has extended its business into new lines of activities », annonce la direction qui rappelle, par ailleurs, qu’une annonce officielle avait été faite le 11 février dernier concernant l’ouverture de négociations avec une banque africaine en vue d’une possible fusion. Dans les milieux bancaires, on laisse entendre qu’une banque kényane, déjà cotée sur le marché boursier de Nairobi et avec laquelle la Bramer a des liens étroits, serait partie prenante de ce projet de fusion.