La police a objecté à la remise en liberté conditionnelle du chanteur Sky To Be, de son vrai nom Jean Patrice Kevin Dina. Les raisons mises en avant par l’officier en charge de l’enquête étant un «risk of absconding ». 

L’artiste, âgé de 29 ans et représenté par Mes Anupam Kandhai et Anna Ganoo, purgera quelques jours à la prison de Beau-Bassin, le temps de sa nouvelle comparution ce mardi 26 mars. Une accusation provisoire de “larceny armed with offensive weapon” est retenue contre lui.

Lors de son audition, devant le magistrat Kevin Moorghen, Sky to Be a une fois de plus nié les accusations portées contre lui, soit le fait qu’il soit impliqué dans le braquage de la station-service Shell à Roche-Bois, dans l’après-midi du 2 mars. Sky to Be est soupçonné d’avoir, avec l’aide d’un acolyte, menacé un pompiste et un gardien au sabre avant de faire main basse sur une somme de Rs 20 000.

Pour sa défense, Sky to Be a évoqué le fait que ses erreurs du passé le rattrapent et qu’il serait « un homme repenti » avant d’insister sur le fait que « je n’ai rien à voir avec les faits qui me sont reprochés ». L’artiste a indiqué qu’il sera de nouveau père et que son seul désir est d’offrir un avenir assuré à son fils et son futur bébé.

En s’adressant au magistrat, faisant allusion à ses voyages à l’étranger, le chanteur a fait savoir que « si mo ti anvi res deor mo ti pou fini reste ».