La République démocratique du Congo (RDC), qui a éliminé Maurice au 2e tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) U20, est à une marche d’une première participation historique à la phase finale qui se tiendra en mars 2013 en Algérie.
L’entraîneur Baudouin Lofombo-Geleme estime que la qualification n’a jamais été aussi proche. « Les joueurs sont très excités à l’idée de jouer une CAN. Ce sera historique pour le football et pour le pays. »
Bien que l’équipe congolaise possède des qualités indéniables, il convient de rappeler que leurs prochains adversaires pour le 3e et dernier tour éliminatoire de cette CAN 2013 ne sont autres que les “Lionceaux” du Cameroun. La RDC jouera en déplacement la manche aller le 22 septembre.
« Nous sommes conscients que le Cameroun est une très bonne équipe et aussi un habitué des grands événements. Mais notre motivation est un gros atout », affirme le technicien congolais.
« Nous avons travaillé très dur pour en arriver là. Nous avons monté une équipe compétitive capable de rivaliser avec les meilleurs et nous ne comptons pas d’abandonner en si bon chemin. »
Sans de fausse modestie, ajoute Baudouin Lofombo-Geleme, la RDC a l’habitude de faire face aux grandes équipes, mais a souvent joué de malchance. « Cette fois, nous voulons absolument jouer une phase finale de la CAN. D’ailleurs, c’était l’objectif fixé, conscients qu’il nous faudrait faire face à des adversaires coriaces pour aller en Algérie. »
Après la victoire 3-0 à l’aller, l’entraîneur congolais explique qu’il aurait souhaité voir son équipe remporter la manche retour dimanche face à Maurice au lieu de se contenter du nul 0-0. La pelouse du stade Germain-Comarmond (Bambous) est pour quelque chose dans la performance de son équipe, selon lui.
« Nous évoluons généralement sur le synthétique, mais là c’était différent. D’autant que l’état de la pelouse de Bambous nous a davantage compliqué la tâche. Mais l’important est que les joueurs se sont qualifiés pour le tour suivant », dit-il.
Parlant de Maurice, Baudouin Loformbo-Geleme estime que l’équipe s’est améliorée par rapport au match aller deux semaines plus tôt au stade des Martys à Kinshasa. « Maurice a mieux joué cette fois-ci. Je trouve qu’il y a quelques bons éléments au sein de votre équipe nationale. »
La délégation de la RDC, forte de 25 personnes, quitte le pays aujourd’hui.