Depuis plus d’un an, les deux cellules du quartier général de l’ADSU, aux Casernes centrales, hébergent quatre locataires très particuliers. Il s’agit de quatre trafiquants arrêtés avec de très grosses quantités de drogue. Ils sont Navin Kistnah, Bassana Reddy, Kamlesh Radha et Frederick Annea.

Les trois premiers sont mêlés à de grosses saisies de drogue à l’aéroport et dans le port et le quatrième est le chauffeur qui a conduit le dénommé Lutcheegadoo faire une balade hors du centre de détention de Vacoas où il était détenu. Au lieu d’être enfermés en prison, ces quatre détenus, dont la vie serait en danger, sont logés dans le quartier général de l’ADSU.

Ils occupent les deux cellules du bloc, mais passent la journée dans le couloir qui relie les deux pièces. Si les deux cellules sont équipées de caméras de surveillance, ce n’est pas le cas du couloir.

C’est ainsi que des membres de la SSU surveillent des trafiquants de drogue dans les cellules du QG de l’ADSU, en faisant des quarts de deux heures tous les jours, de 7h à 22h. Ces officiers en uniforme sont enfermés dans le couloir avec les détenus qu’ils doivent surveiller et qui, parfois, les menacent.

La Police Officers Solidarity Union, le syndicat de la police, a protesté contre ce traitement qui fait que les membres de la SSU sont techniquement emprisonnés pour faire leur tour de garde.