Ashley Telvave a réalisé une belle performance en effaçant des tablettes le record d'Afrique au 400m

Lors du 6e jour de compétition hier dans le cadre des Championnats du monde de para-athlétisme à Dubaï, Ashley Telvave a réalisé un record d’Afrique. En effet, c’est lors des demi-finales du 400 m de la catégorie T20 que la jeune athlète a réalisé un chrono de 1’09»92. Pour rappel, Ashley Telvave est une athlète de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF). Quant aux autres athlètes Roberto Michel et Anaïs Angeline, ils ont ajouté deux nouveaux records nationaux aux 800 m (T34) et 200 m (T37) respectivement à la liste des marques déjà établies. Jusqu’à présent, les athlètes ont réalisé six records nationaux. La compétition prend fin aujourd’hui.

Les onze athlètes regroupant la Visually, la Mentally et la Physically Handicapped Persons Sports Federations ne cessent d’améliorer leur chrono depuis le début de ces Championnats du monde le 7 du mois courant. Les derniers résultats obtenus sont ceux d’Anaïs Angeline, qui a donc établi un nouveau record national au 200 m avec un chrono de 30»85 en prenant la 4 e place en demi-finale, et de Roberto Michel, qui a disputé le 800 m en 1’53»’76. L’ancien record de Maurice sur cette dernière épreuve est de 2’02. Au 200 m féminin T37, la Chinoise Fenfen Jiang s’est imposée en demi-finale avec un chrono de 27»77. Quant au 800 m disputé par Roberto Michel, c’est le Tunisien Walid Katila qui s’est démarqué dans cette série avec un chrono de 1’51»60.

Jean-Marie Bhugeerathee, entraîneur du club Magic, qui a accompagné les athlètes à Dubaï, précise que l’objectif était d’obtenir un ticket pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. Même si aucun podium n’a encore été réalisé, l’athlète Anndora Asaun s’est ajoutée à la liste de ceux ayant déjà réussi les minima pour ces Jeux Paralympiques après avoir réalisé un record national de 14»01 au 100 m dans la catégorie T11, en compagnie de son guide, Loïc Bhugeerathee, lundi dernier. « La compétition est finie pour nous. Nous avons eu une superbe expérience, des records nationaux, un record d’Afrique et des minima en vue des prochains Jeux Paralympiques. Nous ne pouvons qu’être heureux », fait ressortir JeanMarie Bhugeerathee.