Le parcours de la Mauricienne Amélie Boy s’est achevé ce matin en demi-finales du simple dames de la première manche du circuit ITF U18 qui se dispute au centre national de tennis à Petit Camp. Elle a été stoppée 4-6, 6-3, 6-4 par la Sud-Africaine Janse Van Rensburg, classé n°7.
Hier, Amélie Boy n’a pas tremblé pour venir à bout de la Sud-Africaine Maxine Bateman 6-2, 6-2 avant son match décisif ce matin face à Janse Van Rensburg, tombeuse hier de sa compatriote Louise-Mare Botes, n°2 du tableau, 6-3, 6-3. Ce matin, la Mauricienne enleva le premier set avant d’être rattrapée par son adversaire. Celle-ci s’adjugea ensuite le match en enlevant la manche décisive.
Mais toujours est-il que la Sud-Africaine Katie Poluta, grande favorite au titre, et Janse Van Rensburg sont donc deux des huit têtes de série à être encore en lice à ce stade du tournoi après une vague d’éliminations des dernières prétendantes au tour précédent, Poluta ayant pris la mesure de sa compatriote Lindsay Truscott (6) 6-4, 6-3 hier, alors qu’Amélie Boy et la Sud-Africaine Nicole Petchey étaient les invitées surprises des demi-finales.
Petchey croise le fer aujourd’hui avec Poluta, qui avait échoué l’an dernier en quarts de finale du même tournoi. Et malgré l’écart important qui les sépare au classement juniors ITF, leur duel devrait être très disputé avec avantage toutefois à Poluta.
Hier toujours, Amélie Boy aborda son quart de finale plus confiante et surtout nettement plus détendue que la veille face à l’Israélienne Sean Lodzki. Deux sets seulement lui auront suffi pour faire la différence contre Maxine Bateman (Af Sud), classée au-dessus d’elle sur le circuit. « Tout s’est bien passé. Je sentais bien la balle. C’est un match qu’il ne me fallait pas perdre », nous avait-elle déclaré.
Interrogée sur la demi-finale qu’elle devait livrer ce matin, elle s’était risquée à nous dire que celle-ci serait « une revanche vu que Janse Van Rensburg avait gagné en Afrique du Sud juste avant de venir à Maurice. On verra bien cette fois… » Amélie Boy s’est aussi qualifiée avec la Sud-Africaine Kirsten Higgs pour les demi-finales du double dames prévues également aujourd’hui.
Elle devient la deuxième Mauricienne à accéder au carré d’as, trois ans après Emmanuelle de Beer, quand cette dernière avait créé l’événement en enlevant en 2011 le titre de la première étape du circuit face à la Malgache Hariniony Andriamananarivo 4-6, 6-4, 6-4. De Beer, justement, ne s’est pas inscrite au double circuit mauricien en attendant d’être complètement remise d’une blessure au dos. Elle rentrera à Maurice ce week-end après trois mois passés aux États-Unis, indique son père, Philippe de Beer.
En simple hommes, les demi-finales mettent aux prises aujourd’hui d’une part le Hong-Kongais Jack Wong (1) au Taïwanais Hua-Chen Yu (3), et de l’autre la Sud-Africaine Okkie Kellereman (3), vainqueur de cette première étape du circuit en 2012, à l’Italien Samuele Ramazzotti (2).