Le président de la Compagnie nationale de transport (CNT) Ashwin Dookun a été brusquement révoqué de ses fonctions par le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques Anil Bachoo. La nouvelle de sa révocation lui a été transmise par courrier vers 18h hier après-midi. Ashwin Dookun a fait la une de l’actualité à l’occasion des actions industrielles menées par les syndicats de la compagnie, en particulier lors de la grève d’un jour organisée par les travailleurs.
Il a, à cette occasion, pris position ouvertement contre Xavier-Luc Duval et Anil Bachoo, ainsi que contre l’administration de la CNT pour le retard enregistré dans l’achat des 65 autobus neufs. Ancien maire de la municipalité de Vacoas-Phoenix, Ashwin Dookun a été nommé à la fonction de président de la CNT en 2008.
Dans une déclaration, Ashwin Dookun a observé que les autorités n’ont tiré aucune leçon de l’achat d’autobus en 2007. Il sera remplacé par le chief executive officier du ministère des Infrastructures publiques.