L’opération de comptage des billets de banque retrouvés dans deux valises et l’un des coffres-forts saisis au domicile de Navin Ramgoolam à River Walk commencent à livrer leur secrets. A ce stade après plus de cinq heures d’opération plus de Rs 15 millions de roupies ont été comptabilisés par la CCID et les officiers de la Banque de Maurice.
Les autorités entendent pour l’heure stopper leur opération et la reprendre demain  matin après une nuit de repos salvatrice au vu des évènements de ces dernières 48 heures.
Pour rappel, ce matin à neuf heures Navin Ramgoolam et ses avocats se sont rendus aux Casernes centrales pour fournir aux enquêteurs les informations clés pour l’ouverture des valises et des coffres-forts comme convenu hier devant la cour.
Un représentant de la Banque de Maurice, un de l’ICAC et un membre du bureau de  l’attorney General étaient conviés par la police pour assister à cette opération inédite aux Casernes centrales. Mais les hommes de loi de Navin Ramgoolam devaient objecter à la présence de Ravi Yerigadoo, l’Attorney General. Celui obtempéra et quitta les lieux.
Ce n’est qu’après, à 11 h45, que la première valise fut ouverte et vers 13 h 30 le premier coffre était également livré à l’analyse des enquêteurs. Des billets de banque mauriciens y étaient en  grand nombre. A un moment, la Police devait  confirmer que la barre des Rs 200 M pourrait être dépassée. A ce stade vers 17 heures, seuls Rs 15 millions avaient pu être comptabilisés. L’opération se poursuivra demain matin après que Navin Ramgoolam aura été présenté à la justice à Mapou pour l’affaire Roches Noires et à Curepipe pour le Money Laundering. Il devra être déclaré libre sous caution de Rs 200,000 et de deux reconnaissances de dettes de Rs 1 Million de roupies pour chaque charge.
Aucune information n’a circulé quant au contenu des coffres autrement que l’argent liquide.