Revirement dans la Coin Idéal Saga: le Deputy Commissioner of Police, Tangavel Seerungen, a été interdit de ses fonctions au sein de la police (on leave) et une enquête indépendante instituée. C’est ce qu’a obtenu le leader de l’opposition, Paul Bérenger, qui est revenu lors de la Private Notice Question du jour sur les dessous de la Coin Idéal Saga, dénoncée en primeur par Le Mauricien le 25 juin dernier. Cette enquête indépendante sera présidée par un Senior Magistrate. Répondant à la PNQ sur ce scandale de “by-passing” des procédures dans des incidents survenus dans la nuit du 27 mai dans le centre de Rose-Hill, et impliquant le fils du Deputy Commissioner of Police et N°2 de la force policière, Tangavel Seerungen, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, n’a pas écarté des possibilités de “flouting” dans les étapes de cette enquête, avec une voiture officielle de la police volée par un suspect accompagnant une femme sollicitée par le fils du DCP.
« Better late than never », a déclaré Paul Bérenger devant la décision du gouvernement. Il a proposé que cette enquête indépendante soit présidée par un Senior Magistrate. Le Premier ministre a concédé que, selon les dernières informations communiquées par le commissaire de police, Mario Nobin, la déposition du fils du DCP Seerungen a été consignée à son domicile le dimanche 26 juin, privilège qui n’est pas accordé à n’importe qui. Week-End avait fait état de ce détail dans son édition du 17 juillet.
Ces derniers développements contrastent avec la première version de ce “cover-up” communiquée au Premier ministre initialement pour les besoins d’une précédente PNQ sur cette même affaire.